logo 03

obligations de débroussaillement

 Par arrêté préfectoral l'emploi du feu sous toutes ses formes (et donc le brûlage de végétaux coupés également) est STRICTEMENT interdit 

entre le 15 juin et le 15 septembre

dans et à proximité des massifs boisés et jusqu’à une distance de 200 mètres des bois, forêts, landes, maquis, garrigues, plantations et reboisements.

RAPPEL : LE DÉBROUSSAILLEMENT EST UNE OBLIGATION

Le débroussaillement protège la forêt en permettant de limiter le développement d’un départ de feu accidentel à partir de votre propriété et en sécurisant les personnels de la lutte contre l’incendie. Le débroussaillement vous protège, ainsi que votre construction, en garantissant une rupture du combustible végétal qui favorise une baisse de la puissance du feu et permet ainsi une sécurité accrue.
 
Le débroussaillement :
  •  ralentit la progression du feu en le transformant en un simple feu courant ;
  •  diminue sa puissance, donc les émissions de chaleur et de gaz ;
  •  évite que les flammes n’atteignent des parties inflammables des constructions ;
  •  permet le confinement des occupants des constructions et habitations en dur ;
  •  améliore la sécurité des services d'incendie et de secours lors de leur intervention.
Le débroussaillement est une obligation de l’article L131-10 du Code forestier qui le définit comme l’ensemble des opérations de réduction des combustibles végétaux de toute nature dans le but de diminuer l’intensité et de limiter la propagation des incendies. Ces opérations assurent une rupture suffisante de la continuité du couvert végétal. Elles peuvent comprendre l'élagage des sujets maintenus et l’élimination des rémanents de coupes.

Le représentant de l’État dans le département arrête les modalités de mise en œuvre du débroussaillement selon la nature des risques.

Vous trouverez toutes informations utiles sur le site de la préfecture à l'adresse suivante :