logo 03

arrêté sécheresse du 2 juillet 2018

Lien pour télécharger l'Arrêté Cadre Sécheresse signé le 2 juillet 2018 par le Préfet du Gard.

http://www.gard.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement/Eaux-et-milieux-aquatiques/Secheresse/Organisation/Crise-secheresse-Organisation-dans-le-Gard 

Cet arrêté fixé les nouvelles modalités d'organisation et de la gestion de la sécheresse. Les mesures de restriction restent, quant à elles, identiques à celles du précédent arrêté.Le collège des collectivités siégeant au comité sécheresse s'est étendu à la CA Nimes Métropole et la CC Terre de Camargue (qui détiennent la compétence eau potable).L'une des principales nouveautés est la modification des zones d'alerte (Annexe 1). Dans un souci de clarification et pour une meilleure lisibilité, les zones d'alerte liées aux eaux souterraines (anciennement au nombre de 3 et parmi lesquelles figuraient les nappes Vistrenque et Costières) disparaissent ou plutôt sont fusionnées avec des zones d'alerte eau de surface. Ainsi donc, la zone d'alerte 10 est la fusion du bassin versant du Vistre et des nappes Vistrenque et Costières. (Il n'en reste pas moins que sur une même zone d'alerte des niveaux de restrictions différents pourront être appliqués aux eaux souterraines et aux eaux de surface.)Les mesures de restrictions d'usage de l'eau s'appliquent par zone d'alerte, à l'ensemble des usages, selon la localisation de l'implantation du point de prélèvement. Dans le cas où la ressource en eau d'une collectivité provient d'une autre zone d'alerte différente de celle de l'usage, les mesures de restriction ne s'appliquent qu'aux activités utilisant l'eau en provenance d'une zone d'alerte placée en niveau d'alerte ou de criseL'annexe 2 précise sur quelle zone d'alerte est physiquement située la commune. Toutefois, la ressource en eau utilisée par la commune peut provenir parfois d'une autre zone d'alerte. Ainsi les communes d'Aigues-Mortes, le Grau du Roi et Saint Laurent d'Aigouze (figurant sur la zone d'alerte 9), qui sont alimentées en eau potable par les nappes Vistrenque et Costières (zone d'alerte 10), ne sont concernées par des restrictions que si la zone d'alerte 10 est placée en alerte ou en crise.Par ailleurs, les usages à partir du canal BRL, quel que soit leur localisation, sont autorisés tant que la zone d'alerte 9 (Rhône et Camargue Gardoise) n'est pas concernée par des restrictions.

Enfin, dernière information, en l'absence de précipitations d'ici là, un comité sécheresse doit se réunir le 23 juillet prochain, pour faire un point sur la situation dans le département du Gard.

Source : Syndicat Mixte des Nappes Vistrenque et Costières